Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : O Soleil Levant !

lundi 21 décembre 2015

Etrange répétition de l’Evangile de la visitation de Marie à Elisabeth ! Ne passons pas en croyant que nous avons tout compris hier, au contraire, arrêtons-nous pour saisir un petit coin d’un si grand Mystère : un tel Inouï de Dieu ! Oui Dieu se penche sur l’humanité pour désirer y demeurer en prenant chair de notre chair et cela passe par un oui de foi radical : "Heureuse celle qui a cru !"

"Heureuse celle qui a cru !"
Le grand Mystère de l’Incarnation perce la nuit, dans ces paroles d’Elisabeth à Marie : ce qui la rend ainsi "heureuse", ce que l’ange Gabriel lui avait dit autrement, avec les mots de Dieu "comblée de grâces" c’est déjà la Présence de Dieu avec elle. Alors, Dieu peut s’incliner jusqu’à elle pour lui demander hospitalité et ainsi faire sa demeure chez les hommes !

"Heureuse celle qui a cru ! "
Quelle folie ! Dieu, mendiant d’hospitalité, Lui le Maître de l’hospitalité : il accueille l’humanité en son sein !

Alors, dans ce "oui" de Marie, l’Esprit trouve place pour que le Soleil Levant, l’Astre du Matin, la Lumière d’Orient se lève et nous visite.
A nous de ne pas laisser passer les visites de Dieu et de nous faire hôtes de Très-Haut lui qui se fait notre Hôte !

"Heureuse celle qui a cru !"
L’Esprit murmure ces mots nouveaux à l’oreille de notre coeur, mille et une fois dans la journée, et nous fait voir l’Hôte divin mendier hospitalité.
Apprenons de Marie la joie de l’accueil inconditionnel qui participe à l’Aurore d’éternité, ici et maintenant !

Dieu mendie une place, sa place,
un simple "oui" de notre part,
arraché parfois d’un coin de notre coeur athée !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales