Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Offrir en famille !

dimanche 27 décembre 2020

Deux jours après Noël, joies et douleurs n’ont pas manqué, et même scandale et atteinte profonde, insupportables avec le martyr d’Étienne, demain les Saints Innocents. Qu’est-ce que ce vieillard Syméon peut bien avoir à nous dire, ce matin de la fête de la sainte Famille ?

Poussé par l’Esprit, trois fois mentionné, Syméon regarde et voit !
Il regarde une jeune femme qui arrive avec un enfant dans les bras, accompagné de son mari qui porte deux petites colombes ! Des pauvres avec l’offrande des pauvres.

Oui ; il voit une scène bien banale : des plus pauvres qui accomplissent la Loi, ils ne font que leur devoir de religion !
Il voit la vie quotidienne, la vie humble, simple, plus que modeste : deux petites colombes comme offrande.

Il voit et il croit ! comme Jean au Matin de Pâques. Jean dont nous faisons mémoire en silence en ce dimanche.

Il croit que le salut est entré dans le monde ! Il croit en cette lumière pour les Nations ! Il croit que la gloire de Dieu est là et remplit l’univers !

Ces mêmes signes nous sont donnés.

Certes nous n’avons plus à offrir deux petites colombes,
- mais la docilité et la disponibilité de notre cœur, pour voir et croire.
- la bonté et la douceur de notre regard pour voir et agir.
- l’empressement et la justesse de nos gestes de partage pour voir et aimer.

Docilité et disponibilité, bonté et douceur, empressement et partage, ne sont-ils pas nos deux petites colombes en chemin de salut en famille ?

Puissions-nous trouver sur notre route
un Syméon des temps modernes !
Et pourquoi ne serions-nous pas ce Syméon
pour nos proches, notre famille ?
Deuxième jour de Noël, jour de grâce !

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales