Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Oser demander !

vendredi 15 mai 2020

L’évangile du jour est la reprise de celui d’hier, hasard du calendrier liturgique : hier, fête de saint Matthias, aujourd’hui suite de la lecture en continu. Qui dit reprise dit souvent inattention, mais nous ne sommes plus dans l’habituel, nous avons bien tous choisi de sortir du confinement autrement. Alors petit exercice d’une reprise autrement !
"Mon commandement le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. IL n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître, je e vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître."

Jésus part et livre son testament si simple, en deux mots : Amour et Amitié sur le cep du verbe

demeurer !

Trois réalités qu’il a vécues jusqu’au bout, jusque dans les enfers humaines, jusque dans les situations les plus absurdes, les plus terribles, les plus injustes.
Trois lumières pourtant qu’il livre en promettant d’en demeurer la vraie source.

C’est peut-être justement dans cette promesse que naît notre foi, et notre capacité à entendre et à vivre avec lui, en lui, par lui, cet amour et cette amitié au cœur même de notre vie d’aujourd’hui. Quelle révolution !

De son amour totalement offert sur la Croix, une source a jailli, celle de la miséricorde, de la bonté infinie, de la paix insaisissable qui façonnent ensemble de la joie imprenable et qui changent tous nos repères quotidiens.

Source parfois bien cachée, source ignorée, source encombrée, obstruée par nos représentations, nos habitudes, nos fausses idées ou nos peurs, ou nos prises de pouvoir qui en découlent mais source intarissable parce que source de l’être même, don de Dieu !

Venez boire à la fontaine, au puits de la samaritaine, venez boire aux sources vives, des fleuves jailliront de vous !

Osons chercher cette source aux profondeurs de notre cœur, là où Jésus nous dit qu’il demeure avec le Père et l’Esprit ! Osons plonger dans l’inconnu de cette source qui que nous soyons, où que nous soyons !
Nous ne sommes pas seuls à plonger, Il nous devance et nous fait signe !

Amour et amitié, à demander,
mais c’est de nuit... dans un autrement à inventer :
avec la certitude que l’Aurore se lèvera,
déjà levée au Matin de Pâques !

A 14h30, Office du milieu du jour, pour s’arrêter au puits de la Samaritaine avec les psaumes 123 et 21 !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales