Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Pardonnez !

dimanche 24 février 2019

"Aimez vos ennemis, pardonnez !"

Comment entendre ce commandement de Jésus : « aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. »

Jésus parle de l’abondance de son cœur qui sera transpercé.
Le premier des martyrs saint Étienne fut le premier à suivre ces traces et à mettre en pratique cette parole. Il ne l’a ni cherché, ni voulu, ni mérité. Rien de tout cela, il a consenti à aimer Jésus.
Par cet amour et pour cet amour ; il est allé jusqu’au bout , jusqu’à l’amour ;, de l’amour même de ses ennemis. Il est mort comme Jésus en remettant sa vie à Dieu et en pardonnant à ses persécuteurs.

Alors comment aimer ses ennemis, comment pardonner ?
Deux attitudes : il confiait sa vie à Dieu et il pardonnait.

Alors qu’il était lapidé, il disait : « Seigneur Jésus, accueille mon esprit » (Ac 7,59). Des paroles tout à fait semblables à celles prononcées par le Christ en croix : « Père, en tes mains, je remets mon esprit » (Lc 23, 46).
L’attitude d’Étienne imitant fidèlement le geste de Jésus est une invitation adressée à chacun de nous à accueillir avec foi, ce que la vie nous réserve de joie comme de peine, de fleurs comme de mauvaises herbes ou de ronces qui font mal gratuitement. Nous sommes les deux parfois, prenons conscience de ce qui pousse dans notre jardin !

La deuxième attitude par laquelle saint Étienne a imité Jésus au moment extrême de la croix, c’est le pardon. Il prie pour ses persécuteurs : « Il plia les genoux et il cria d’une grande voix : ‘Seigneur, ne leur impute pas ce péché’ » (Ac 7,60).

Nous sommes appelés à apprendre à pardonner, à toujours pardonner, ce qui ne relève pas de nous seuls. Dieu seul peut vivre en nous ce pardon parfois impossible.

Le pardon dilate le cœur, engendre le partage, donne la sérénité et la paix.
Pardonnez ! Que le pardon soit demandé ou non, ce qui est encore plus dur, amer parfois, mais à l’image du pardon que Jésus demande au Père sur la Croix.
Si nous sommes offensés, atteints, blessés, comment pardonner à qui ne demande pas pardon ? La Parole nous ouvrira un chemin, un pas à la fois à l’écoute de l’Esprit qui sait le possible pour chacun, ne nous fermons pas au Souffle de Jésus : "Père, pardonne !"

Dimanche que chantent les oiseaux,
dimanche qui chante le pardon,
Dimanche qui attend nos voix !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales