Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Parole + croire = conversion !

jeudi 1er mars 2018

« S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus. » Jésus s’adresse directement aux pharisiens, non pas pour les juger, ni les condamner, mais pour les appeler à la conversion qui apporte la consolation, qui donne le pardon qui permet tout !

A nouveau, Jésus ne fait pas référence à lui-même, mais aux Écritures, à Moïse et aux prophètes. Tout nous est donné dans la Bible, tout est écrit pour être lu, médité, écouté, et surtout pour vivre une rencontre avec Dieu, notre Père qui vient nous murmurer à l’oreille de notre cœur : je crois en toi, je t’ai créé pour aimer, pour être heureux, crois, avance, va, vis et devient ce que tu es ! Je te sauve, je t’écoute et je sais de quoi tu as besoin et je te le donne.

C’est une Parole de vie, une Parole qui fait son chemin en chacun de nous, un chemin unique, mais pas exclusif, un chemin qui nous tourne les uns vers les autres, pour aimer, pour vivre ensemble. Et c’est ce que Jésus explique aux pharisiens avec cet exemple du riche et du pauvre Lazare. Une fois au ciel : Lazare est dans la consolation du Seigneur et le riche, qui n’a pas de nom, est dans la souffrance. Et parce que le riche voit, il demande à aller prévenir ses frères, la conversion ne nécessite pas de preuves humaines, il faut croire et nous serons sauvés.

Dans la bouche de Jésus, la pauvreté a un nom, elle s’incarne : Lazare ! Oui, nos fragilités, nos pauvretés, nos faiblesses sont nommées par Dieu, non pas pour être jugées ou condamnées, bien au contraire : pour être traversées par sa consolation, par son amour, pour être sauvées par sa Croix. Nos richesses doivent se vivre en dons pour les autres pour que nous puissions tous nous appeler par nos noms uniques reçus de Dieu, qui n’excluent pas les autres.

Nous sommes bien de ce monde : riches et pauvres à la fois, mendiants d’amour, et nous avons tous accès à la Parole de Dieu pour la faire résonner en nous, pour nous mettre à l’écoute de Dieu, Lui qui nous écoute sans cesse et nous garde dans son amour, qui nous donne sa consolation dès que nous nous tournons vers Lui. Lui qui a donné son Fils, qui s’est fait homme pour nous donner la vie, pour nous témoigner que l’amour peut tout car la vie est victorieuse de la mort ! La reconnaissance de notre pauvreté humaine apporte la délivrance des richesses de ce monde trop encombrantes.

Mettons-nous à son écoute, en redécouvrant Moïse dans le livre de l’Exode qui vient nous nourrir en profondeur en ce temps de désert, en ce temps de purification de notre cœur pour accueillir le Ressuscité dans 30 jours.

Veillons et prions
Méditons, écoutons, accueillons,
Vivons en consolés, aimés, appelés, sauvés
La Parole est active, elle nous met de bout
La Parole fait son chemin en nous car elle EST Dieu !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales