Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Pas d’autre signe !

mercredi 8 mars 2017

"Pas d’autre signe que celui de Jonas !"

Comment Jonas est-il signe ?
Notre mémoire biblique remonte à la surface, l’épisode de Jonas dans le ventre d’une baleine, un pauvre Jonas vomi sur un rivage trois jours et trois nuits après ce sombre engloutissement.
Mais mais ne nous fions qu’à moitié à notre mémoire et creusons l’évangile du jour à la lumière du Livre de Jonas.

Ce Jonas en fuite, rattrapé par le Seigneur, vomi par le gros poisson, finit par parcourir la ville de Ninive en proclamant un message d’urgence :
"Dans trois jours, Ninive sera détruite" !OUI, annonce de la destruction de la ville pour faute grave : mauvaises actions à répétitions !

Alors, tout Ninive se lève, se relève à l’appel du Roi, qui le premier revêt le sac de pénitence, se couche sur la cendre et jeûne.

" Chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence" demande le roi, y compris les animaux.

Pas d’autre signe que celui de Jonas, dit Jésus. Pas d’autre signe que ce peuple de Ninive qui se détourne de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence en faisant pénitence, à l’annonce de la menace et donc par crainte, crainte salutaire !

Le signe n’est pas la baleine !
Le signe, c’est cette foule qui jeûne de ses mauvaises actions, foule cœur purifié, foule au regard tourné vers le Seigneur.

Le signe c’est le cœur qui se tourne vers Dieu sans peur, sans angoisse, sans crainte, mais assuré que de Lui seul vient la vraie vie, la vie d’enfants de Dieu, la vie fraternelle.

Pas d’autre signe que celui de Jonas ?
la Croix du Christ dressé sur le monde,
la Croix marquée sur nos fronts,
la Croix victorieuse d’où jaillit le pardon :
la Croix qui rassemble les fils de Dieu dispersés !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales