Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Pas de signe !

lundi 13 février 2017

Marc est radical ce matin ! "Pas de signe donné" ! et Jésus quitte l’endroit, il prend la barque et va sur l’autre rive.

Un vide surgit, car nous avons en mémoire ce passage de Matthieu : " Il y a ici plus que la sagesse de Salomon, il y a plus que Jonas..."

Tous demandent des signes.

Au temps de Jésus, personne ne sait qui il est, malgré sa vie, ses paroles, ses gestes.
Personne ne semble savoir interpréter ses paroles.
Personne ne sait articuler instant présent et lecture des signes des temps.

Les signes qu’il donne ne suffisent pas et Jésus semble en souffrir.

Le secret de sa croix, lui seul le connaît. C’est trop tôt pour comprendre.
Pour ses disciples, le mystère demeure épais, et pour nous aussi ! Reconnaissons que cette manière de quitter la scène, de tourner le dos au questionnement des disciples, des foules fait mal, une sorte d’abandon. Que devons-nous faire ?

Jésus est lui-même le Signe de Dieu, son visage ! Il est là et personne ne le connaît, ne l’accueille. Il vient faire route avec nous. S’il reprend la barque, ce n’est pas par démission, abandon, mais pour poursuivre sa mission : nous conduire sur l’autre rive, celle de la vie d’enfant de Dieu.

Or cette traversée en barque inaugure en quelque sorte le passage par la Croix, c’est le signe de la Croix qui se dresse à l’horizon.

Le secret de sa croix, lui seul peut le révéler parce qu’il l’illumine de son amour et de la victoire pour la vie éternelle !

Demeurons là, humblement et à l’écoute
pour nous laisser mettre debout, dans la barque,
pour nous laisser transformer du-dedans !
Il est là, Signe vivant, passons sur l’autre rive, celle de l’amour !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales