Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Permis ?

vendredi 24 février 2017

Une nouvelle question sur le permis et défendu, que nous avons déjà évoqué, il y a quelques mois...

"Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien, ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de la perdre ?"

Cette fois, la question touche au plus intime :
"Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ?"

Des pharisiens abordent Jésus et ne le lâchent pas. Mais alors, Jésus les convoque à un moment crucial de remise en question. Il déplace une nouvelle fois, la question :
Que vous a prescrit Moïse ? et eux de répondre : "Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition... "

Jésus va jusqu’au bout de raisonnement et pointe la faiblesse de leur cœur. "C’est en raison de la dureté de vos cœurs." Alors il donne avec fermeté une nouvelle ligne de vie :
"ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !"
il fait passer, ou plutôt sauter du permis-défendu à la liberté de l’amour.

Ce saut n’est possible qu’en Jésus, vrai Dieu et vrai homme, lui qui nous redit notre condition de créature, aimée, voulue par le Père. Nous sommes créés à son image et à sa ressemblance. Telle est la source de notre être !
Lui seul peut parler ainsi.
L’homme et la femme ne faisant qu’une seule chair participent de l’œuvre de Dieu, lui rendent gloire , l’honorent, le servent par l’amour pour leurs frères. Aujourd’hui il y a urgence !

Nuit et jour, jour et nuit, d’un jour à l’autre, d’un bout du monde à l’autre, il y a urgence d’amour à sauver.
Sauver l’amour ne supporte pas de délai, surtout pas celui du permis-défendu, il est VENT qui souffle, TORRENT qui emporte, FEU qui brûle, FOLIE qui voit, FORCE qui agit !

Sauver l’amour,
rend libres comme Jésus est libre d’aimer,
SOS amour en Christ ! Osons le chemin !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales