Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Plus que Jonas !

lundi 21 juillet 2014

Ces scribes et ses pharisiens qui viennent à Jésus, viennent pour réclamer un signe et non pour lui, "nous voulons voir un signe de toi !
La réponse de Jésus ne se fait pas attendre, ni tendre :
"Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne sera donné que celui du prophète Jonas. Car Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits ; de même, le Fils de l’homme restera au cœur de la terre trois jours et trois nuits."

Le signe de Jonas : trois jours et trois nuits dans le ventre d’un poisson avant d’être vomi sur la terre et rendu à sa mission fuie, celle d’annoncer la fin de Ninive, la grande ! "Dans trois jours, Ninive sera détruite !"

Chacun connaît la suite, au bout d’un jour, le roi appelle le peuple entier et même les animaux à faire pénitence, à se repentir ! Et Ninive est sauvée ... Belle histoire qui finit bizarrement, car Jonas est furieux contre Dieu. A la vue de la miséricorde de Dieu, Jonas pique sa colère pour une plante, comme jaloux du pardon accordé à Dieu : "As-tu raison de te mettre en colère... ? " et Jonas au paroxysme de sa colère de répondre : "OUI, j’ai raison !"
Alors, avec une bonté touchante, le Seigneur parle au coeur de Jonas, "Tu as eu pitié de cette plante... fille d’une nuit, elle a disparu âgée d’une nuit et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive, où il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche ?"

" Fille d’une nuit, elle a disparu âgée d’une nuit ! "
Jésus en appelle au bon sens, au repentir, à la grâce de la miséricorde : il y a plus que Jonas, il y a le Fils qui vient sauver tous les hommes, et pas seulement les cent vingt mille de Ninive...

Appel au repentir pour la vie ! Pas d’abord question de morale, mais de vie, de bon sens, de hiérarchisation : fille d’une nuit, cent vingt mille êtres humains !
Appel au repentir avec le Vivant ! Il y a plus que Jonas, c’est Lui, Jésus qui nous donne ce goût de Dieu, ce goût de l’essentiel, ce goût des autres, plus savoureux que le goût de l’éphémère !
Appel au repentir, ici et maintenant ! A l’appel de Jonas, le roi réagit et agit. A l’écoute de la Parole, que faisons-nous ?
"Ecoute, prête l’oreille de ton coeur, mets en pratique !" Jésus frappe à la porte de notre coeur, et s’invite pour y faire sa demeure, pas trois jours et trois nuits, mais aujourd’hui, pour toujours !

Alors, oui, nous voulons voir,
voir la Parole agir,
voir la miséricorde fleurir,
voir les humains se repentir,
voir Dieu !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales