Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Pour vous ?

vendredi 26 septembre 2014

Un jour, Jésus priait à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Pour la foule, qui suis-je ? »

De la prière de Jésus, après la multiplication des pains et la guérison de nombreux malades, au milieu de la foule, naît une question. C’est lui, pour une fois qui interroge. Une des rares questions que Jésus pose et qui le concerne : Pour la foule, cette foule qui le poursuit, qui l’écoute, qui a été rassasiée, qui est-il ?

Jésus propulse ses disciples bien au-delà de cette question identitaire, la réponse semble ne servir que de rebond. Il les conduit au lieu du coeur de sa mission, au lieu du dialogue avec le Père, au seuil du Mystère.

Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prit la parole et répondit : « Le Messie de Dieu. » Et Jésus leur défendit vivement de le révéler à personne, en expliquant : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

Le rebond oblige les disciples à entendre l’interrogation pour eux, et donc à s’engager, à se positionner librement, fondamentalement devant cet homme qui est entré un jour dans leur existence.
Pierre intercepte la balle et marque le point : "tu es le Messie de Dieu" ! Réponse qui impose le silence aux autres. Alors, Jésus s’engouffre dans la fente et y précipite ses disciples, "il leur défendit vivement", et il explique l’inexplicable, la Croix et la Résurrection.

Nous sommes là au moment même de l’irruption du Mystère au coeur de l’humanité, moment unique de l’histoire, moment de rupture complète, moment d’annonce de l’inouï : la mort n’aura plus le dernier mot...

Nous sommes encore convoqués, ce matin, à entendre l’interrogation de Jésus, et à nous engouffrer dans le Mystère opaque de la Vie, non par crainte ou en voleurs, mais en hommes et femmes bouleversés, touchés, assoiffés et vraiment libres !

Emboitons le pas,
Une foule de témoins nous fait signe,
la mort est vaincue !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales