Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Prière et humilité !

dimanche 16 octobre 2016

"Avec humilité et respect… en toute humilité et pure dévotion."
Tels sont les mots que saint Benoît utilise pour qualifier la prière au chapitre 20 de la Règle. Deux figures de femmes priantes surgissent en ce dimanche, la veuve de l’Évangile et Élisabeth de la Trinité.

Prière et humilité, c’est peut-être ce qu’il nous faut garder d’elles, de leur prière. Ces deux mots suffiront largement, si nous nous laissons éveillés, émerveillés. De quoi sont-ils porteurs ?

Chaque mot est un peu comme un sac à dos, plein de mille choses utiles ou inutiles, pour soi ou à donner.

Que transportons-nous dans notre prière ? Où en sommes-nous de notre relation à Dieu ? Prière et humilité. Le Veuve et Sainte Élisabeth sourient.

L’humilité est creux, dans le silence d’une cellule de carmel, dans le murmure moqueur d’un juge inique !

Dieu est là, là espérant en chaque être humain !
Dieu est là, là en murmurant l’espérance au plus petit ,
Dieu est là, là en établissant sa demeure en lui !
Dieu est là, Là Trinité que j’adore, Amour infini, mes Trois mon Tout, ma Demeure de Gloire !

Prière et humilité : Dieu est là c’est pourquoi je suis là !
C’est bien l’unique raison qui nous fait demeurer là ! Un jour, nous avons fait cette expérience de la présence aimante, et même passionnée de Dieu et nous n’avons plus voulu autre chose que d’être là.

Prière du cœur : présence aimante, humilité de Dieu qui se donne là, en creux au fond d’un cœur qui désire, pour y semer la douceur et l’humilité du cœur du Fils : tout simplement.

Prière et humilité, vraie fournaise d’amour inépuisable, parce que Dieu est là, Amour brûlant, amour qui plane sur les eaux.

Puisse notre cœur rester ouvert
à cet ardent brasier d’amour
maintenant et toujours !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales