Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Quand vous priez...

jeudi 16 juin 2016

"Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es aux cieux..."


Jésus, chemin faisant, amène ses disciples au cœur de son être, sa relation au Père, relation de prière !

En quelques mots, il lève le voile sur le mystère,
en quelques mots, il révèle son cœur et le nôtre,
en quelques mots, il soulève la condition humaine à hauteur divine,
en quelques mots, il enlève les montagnes de peurs, de conditionnements, de représentation faussée de Dieu.

Ces quelques mots sont à tous. Depuis plus de 2000 ans, l’Esprit les propulsent d’un cœur du bout du monde à l’autre, d’un jour à l’autre, du temps présent à l’éternité qui nous attend.
Ces quelques mots font ce qu’ils disent, Paroles du Verbe fait chair, Paroles créatrices, libératrices qui nous engendrent ici et maintenant au Nouveau Possible de Dieu, le bonheur !

Ces quelques mots sont-ils simplement paroles d’un dimanche ?
Ces quelques mots sont-ils seulement rabâchage de vieilles femmes ?
Ces quelques mots sont-ils bien gravés dans notre cœur, plus que dans notre mémoire ? Sont-ils murmures de la Présence du Verbe ? Sont-ils tout bonnement Vie, vie pleine et totale, vie enracinée dans l’essentiel, vie plus forte que la mort, vie reçue et accueillie, vie vécue et offerte, vie du Tout Autre douce et forte irriguant notre vie ?

Pour la première fois, peut-être,
accueillons ces quelques mots,
qui descendent du cœur du Christ,
et révolutionnent le nôtre !
Heureuse Révolution !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales