Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Quelle grandeur ?

jeudi 11 mai 2017

Nous retrouvons Jésus au soir du Jeudi Saint. La lecture de saint Jean donne une impression de tourner en rond. Un mot rebondit, le Mystère s’opacifie pour devenir soudain étincelle de joie.

"Après avoir lavé les pieds de ses disciples, Jésus parla ainsi : " Amen, amen, je vous le dis : le serviteur n’est pas plus grand que son maître, le messager n’est pas plus grand que celui qui l’envoie."

Que vient de faire le maître ? Il a pris la place du serviteur, il s’est mis à genoux, pour préparer les pieds de ses disciples pour une longue marche : la traversée de la vie !
Celui qui envoie sait où il envoie, il connaît le chemin, c’est lui qui passe le premier, premier de cordée.
Il invite tous les hommes à marcher comme lui, avec lui, derrière lui : voilà les chrétiens en marche, au pas de la miséricorde, du service, de l’amour inconditionnel, de la fraternité ! Ne nous trompons pas de Maître !

A nous de discerner, si nous sommes sur la bonne route, bien chaussée, mettant nos pas derrière ceux du Maître !

Et puis si nous nous trompons de chemin, de maître, de pas, rien n’empêche que nous bifurquions pour retrouver le Serviteur de l’amour, la Passeur de la Vie, le Bon Berger de la Miséricorde !

Au loin, Quelqu’un fait signe, sur le rivage, un peu de pain, de poisson qui grille et une parole : m’aimes-tu ?
Sur la route, Quelqu’un fait signe, "de quoi parlez-vous ?"
Autour de la table, Quelqu’un s’invite : "Paix à vous !"

Quelqu’un déchire littéralement l’espace de notre vie quotidienne pour lui donner souffle, tendresse et épaisseur, à une condition : nous accueillir envoyés !

Pas plus grand :
que Jésus à la crèche,
que Jésus en chemin,
que Jésus à la Croix,
que Jésus au Jardin de Pâques !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales