Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Quelle logique ?

mercredi 22 novembre 2017

Rebelote ce matin ! La parabole du roi qui part en voyage revient en refrain, légèrement différent puisque ce n’est pas le même évangéliste ! Logique étrange de la liturgie qui fait mémoire de sainte Cécile !

Barre de reprise musicale de la médiation sur les talents : après la pause de ces deux premiers jours de la semaine, sans doute la lumière se fera plus grande sur le sens de se faire prendre même ce qu’on n’a pas !

Reprenons le commentaire, avec nuances !
Car celui qui a recevra encore, et il sera dans l’abondance. Mais celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il a.

La nature nous a-t-elle éclairer ? L’avons-nous interrogée ? Elle parle en poésie, en nuances, avec sagesse et délicatesse à l’image de son Créateur.

A regarder un arbre tout jaune, on s’émerveille ; quelques pas plus loin, un arbre tout nu, on passe vite ; encore quelques pas, un épineux, tout vert, on s’arrête, et on réfléchit : on s’arrête à ce qu’on voit, on voit ce que l’arbre a, en apparence, pour l’instant.

Le plus triste des arbres, l’arbre nu, dépouillé, n’en a pas moins de sève, de vie en puissance. Dans son rien, il a encore : le couper, lui enlèverait ce qu’il a, ce qu’il est : un arbre planté, debout ! OUI, la vie demeure là, présente, même cachée voire défigurée. La vie ne passe pas.

Laissons filer la métaphore, malgré les brouillards matinaux ! Nous avons tous reçu des talents, le nombre importe peu : croche, double croche ou blanche, chaque note a sa place et la partition révèle l’œuvre cachée ! Nous avons plus que ce que nous voyons, nous avons plus que ce que les autres voient. Nous sommes la musique de Dieu, une musique unique, à jouer en symphonie.
Musique sur fond de vie éternelle, l’Esprit en basse continue assure. Alors, oui, nous avons à amplifier ce son de Dieu, ce souffle de vie, en vivant ! Le chef d’orchestre n’est rien sans les musiciens, qui ne sont musiciens qu’en jouant, chantant !

A nos talents, à notre unique talent,
le don de la vie d’enfant de Dieu,
jouons notre partition !
Beau concert pour la Jérusalem de Paix !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales