Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Quid des soucis ?

samedi 18 juin 2016

La page d’évangile du jour fait grincer des dents : Jésus ne semble pas bien ancré dans la réalité de l’humanité en marche. Le trésor au ciel, soit ; mais sa position sur l’argent bloque, à première vue !

"Ne vous faites pas tant de soucis ! Manger, boire, se vêtir...
Ne vous inquiétez pas !
Ne vous faites pas tant de soucis pour demain !"


Quant au trésor à chercher, Jésus rassure ses disciples. Toutes les richesses de la terre sont symbolisées dans deux créations petites, belles, fragiles, éphémères : les lis des chants et les oiseaux du ciel. Quelle leçon de vie ! Nous rejoint-elle ? Ne bougonnons-nous pas en pensant : " mais comment faire ?"

En une basse continue bien rythmée, Jésus ponctue sa grande leçon : "pas de souci, pas d’inquiétude" ! Rythme perturbant, qui empêche de dormir.

Le thème mélodique surgit au détour d’un "ne vous souciez pas !" : "Recherchez d’abord le Royaume des cieux !" et vient se graver dans le coeur, qu’il soit de pierre ou de chair, Dieu sait faire !

Tout est dans ce "d’abord"  : il ne s’agit pas de nier, de nous détourner de ce qui est indispensable pour vivre : nourriture, boisson, vêtement, toit, ou travail, santé, amitié. Non, ce d’abord remet de l’ordre, de la hiérarchie.
Il remet tout à sa bonne place, avec mesure pour goûter déjà le Royaume et pour le faire advenir : Royaume de fraternité réconciliée !

D’abord ! Premier mot pour entendre le Maître de la vie
"Vous valez plus que tous les moineaux du monde !"
Je t’aime !
Ce souci en moins, quel espace de joie !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales