Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Remarque judicieuse !

vendredi 12 mars 2021

Aujourd’hui écoutons la voix du Seigneur ! Repartis en chemin de lumière, nous sommes heureusement accompagnés par un scribe qui s’avance avec audace et n’hésite pas à interroger Jésus. (Mc 12, 28b-34)

"Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse dit au scribe..."

Force est de constater que nous n’avons pas entendu, reconnu, saisi ou même pressenti dans la réponse une remarque judicieuse.

Deux chemins s’offrent à nous : relire l’évangile à sa recherche, et donc faire demi-tour, ou poursuivre notre chemin comme si de rien n’était, attendant une lumière magique venant d’ailleurs.

Pas d’hésitation : en ce temps favorable, temps arraché à notre vie quotidienne chargé, bousculé, perturbé encore, temps d’apprivoisement de notre liberté et donc de nos choix, arrêtons-nous pour remettre Dieu au centre de notre vie.

Relisons le dialogue et scrutons la Parole pour chercher la remarque judicieuse qui est signe du Royaume. Jésus donne une clé par sa propre remarque, bien éclairante : " Tu n’es pas loin du royaume de Dieu."

Relisons donc ce texte avec comme clé de lecture la proximité du Royaume de Dieu et non la question du scribe, "quel est le premier de tous les commandements ?"

"Aimer Dieu de tout son cœur, de toute sa force et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocauste et de sacrifices".

Souvenons-nous : Le plus petit iota d’amour accomplit la Loi et les Prophètes ! Dieu et les frères au centre de la Loi et des Prophètes, pas d’abord le rite sacrificiel, les offrandes cultuelles.

Le Royaume a visage d’hommes, vibre au rythme de nos relations humaines faites de petits iotas d’amour. Voilà le premier, l’unique commandement : nous tourner vers l’Autre et les autres et les mettre résolument au centre de notre vie.

Déplacement bien judicieux, audacieux même : de l’audace de l’Esprit qui ne cesse de pétrir notre humanité pour en faire un pain, un bon pain pour nos frères !

Chrétiens, soyons remarques judicieuses,
pains croustillants qui donnent faim du royaume.
Une miette de ce pain, librement donnée,
un iota d’amour suffit !

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales