Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Rembourse !

mardi 9 mars 2021

Une fois de plus Jésus écoute, déplace, déchire nos limites. Pierre en fait les frais. Pour nous, lumière sur le chemin de la vérité et de la liberté. (Mt 18, 21 - 35)

“Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié.
Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?”


Colère d’un roi plein de compassion, dans la parabole rugueuse mais si pleine de lumière que Jésus raconte pour inviter au pardon.

Jésus éclaire l’unique, vraie Bonne Nouvelle de tous les rayons possibles, du plus large au plus petit : le cœur de Dieu est toute bonté, patience, tendresse  ! Il a pitié de nous et nous sauve. Il pardonne du fond du cœur.

Il suffit de laisser le cœur de Dieu battre dans notre cœur malade, étroit, atrophié pour que sa bonté, sa tendresse, son pardon déborde sur chacun de nos frères...
Notre cœur demeure mauvais, par moments, si replié sur ses blessures, si dur. Il souffre et fait souffrir.

Ce cœur à cœur qui guérit n’a pas de limite pour Dieu, car ces 77 fois 7 fois sont d’abord ce que vit le Père pour nous par le Fils dans le souffle de l’Esprit !

Et ce cœur à cœur pourra devenir bouche à oreille, des fils aux fils, des frères aux frères par ce même Esprit !

Avoir pitié de son frère, de sa sœur parce que Dieu n’est que pitié, compassion : quelle bonne nouvelle qui laboure notre cœur en ces jours pour y semer cette radicale nouveauté du regard qui suscite le meilleur et ouvre un chemin de liberté.

Ne perdons pas de vue l’essentiel ! Si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur !

Parcourons l’Évangile pour y puiser le comment !
Refusons d’être remboursés,
n’acceptons plus d’être appelés "serviteur mauvais !"
Jésus nous donne accès au cœur du Père !
C’est dit, cela peut se faire,
à nous la Parole en résonances !

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales