Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Reprise !

mardi 31 juillet 2018

C’est bien pour honorer saint Ignace de Loyola de "faire reprise" ! Un exercice spirituel qui a fait ses preuves et qui les fera aujourd’hui si nous nous y prêtons !

Reprendre le même texte et le méditer à nouveau pour en recevoir un plus, un plus pour la vie. Alors cette explication de la parabole de l’ivraie et du bon grain que nous dit-elle aujourd’hui ?

"Explique-nous la parabole de l’ivraie dans le champ !
celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme ;
le champ, c’est le monde ;
le bon grain, ce sont les fils du Royaume ;
l’ivraie, ce sont les fils du Mauvais ;
l’ennemi qui l’a semée, c’est le démon ;
la moisson, c’est la fin du monde ;
les moissonneurs, ce sont les anges.
"

Jésus ne peut expliquer plus clairement la parabole de l’ivraie dans le champ, que nous restent-ils de ce mots si souvent survolés ?!

Refaisons le test : qu’avons-nous retenu de cette parabole que Jésus enseigne depuis trois jours ?

Or, il donne bien l’explication de l’ivraie, pas du bon grain.
Il parle bien de l’ennemi, du mauvais, du démon.
Il souligne bien la destination de la moisson de l’ivraie.
Il dit simplement ce que représente chaque chose, chaque personne, à partir du semeur en allant au feu de l’ivraie.

De la parabole du semeur à la parabole de l’ivraie, Jésus déplace ses auditeurs, nous déplace. Quel déplacement avons-nous vécu en trois jours ?

Le bon grain, ce sont les fils du Royaume !
Avons-nous vu le bon grain prendre un peu de vigueur à moins regarder l’ivraie qui elle n’a pas besoin d’être regardée ?

Bon grain mélangé d’ivraie !
Fortifions-nous par ces moments de reprise,
demandons cette grâce de croître en amour,
confions-nous à la puissance de l’Esprit.
La moisson est abondante : c’est celle du Royaume !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales