Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Rester sous le manteau !

vendredi 16 août 2013

" Il est heureux que nous soyons ici  !" dit Pierre à la Transfiguration C’est un peu vrai aussi au lendemain de la fête d l’Assomption !
Tant de lumières, de grâces, de signes au coeur d’un chemin de nuit et de peine, tant de lueurs d’espérance et de sens, que l’on ne veut pas lâcher, quitter, perdre... et pourtant la liturgie nous pousse, nous donne une autre Parole, un pas de plus à faire : "Ils ne sont plus deux, mais un seul. Donc ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !"

Mais voilà le secret, cachés sous le manteau de Marie, saisis dans le tablier de service de son Fils, nous pouvons ne plus les quitter ! Revêtus du Christ, enveloppés des prières de sa Mère, allons battre le pavé de notre vie quotidienne autrement ! Un avant, un après, celui de la grâce d’avoir été conduits sous le Manteau de la grâce !

Passage de feu qui change tout, Et l’évangile s’illumine pour nous :
Adam et Ève sont conduits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal au feu de l’Évangile, par le Croix,
Leurs bouches rendues malades par le fruit de l’arbre empoisonné seront guéries par la saveur de l’arbre de vie, au goût de feu qui embrase la conscience gelée par l’interdit !
La nudité n’inspire plus de honte : l’homme et la femme sont habillés entièrement de pardon.
Unis par Dieu, par le feu de l’amour, ils ne font qu’Un, Un en deux, un par deux, par Celui qui est UN, Dieu Père, Fils et Esprit !

D’hier à aujourd’hui, passage du feu qui ne fait que border le vêtement d’un fil d’or, celui de la fidélité, du pardon, de l’amour passé au creuset de la foi !

Celui qui peut comprendre,
qu’il comprenne !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales