Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Saisi !

dimanche 5 juin 2016

«  Le Seigneur fut saisi de pitié. »

Deux foules se croisent, chacune suit, accompagne quelqu’un :
- d’un côté, Jésus avec ses disciples, qui annonce la Bonne Nouvelle,
- de l’autre, une mère veuve derrière son fils unique mort.

La Bonne Nouvelle s’entrechoque avec la mort, Jésus est saisi de pitié. Tous s’arrêtent à sa parole et à son geste. Il s’adresse d’abord à la mère, celle qui est vivante : "Ne pleure pas" puis « Il touche la civière et dit : ’Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi !’"

Le mort se redresse dit l’évangéliste. Plus un mot, des gestes suffisent. L’intensité de l’instant perce le silence des mots.

Alors les deux foules ne font plus qu’Une. « La crainte s’empara de tous. » Alors la bonne nouvelle peut se répandre partout, d’abord dans le coeur des présents !

Une puissance d’espérance émane de ce récit, toujours actuel. Puissance de résurrection, puissance de communion, puissance de vérité au cœur de notre réalité de créatures, d’êtres finis appelés à l’éternité.

Résonne en échos tous les "lève-toi !" qui jalonnent le chemin de Jésus, jusqu’au Matin de Pâques où Jésus lui-même est ce "Lève-toi !" !

En frères et soeurs du Vivant,
à nous de voir et de toucher les civières de nos proches,
parce que la Bonne Nouvelle continue d’être à l’oeuvre,
Le Père est à l’oeuvre, ne doutons pas du Jour qui vient !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales