Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Saisie, touchée, guérie !

lundi 10 juillet 2017

Deux rencontres inhabituelles pour Jésus en chemin : une femme souffrant d’hémorragie et une fillette morte. Deux rencontres, deux guérisons qui signent la foi de ceux qui approchent Jésus. Écoutons plutôt.

"Ma fille est morte à l’instant, viens lui imposer la main et elle vivra." Mots bouleversants du père de la jeune fille. Mots de foi à transporter les montagnes, mots qui font se "lever" le Maître de la vie.

"Une femme s’approcha par derrière et toucha la frange de son vêtement. Car elle se disait en elle-même : ’si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée.’" Pensée de foi tout aussi bouleversante, pensée profonde remontée de l’abîme de la souffrance, pensée qui fait se retourner Jésus.

Alors le miracle se produit sur la parole du Maître, du Médecin, du Fils, Envoyé du Père :
"Confiance, ma fille ! ta foi t’a sauvée !" Entendons bien : "ta foi t’a sauvée !"

"Retirez-vous. La jeune fille n’est pas morte, elle dort." "Il entra, lui saisit la main, et la jeune fille se leva." Une parole, un geste de Jésus qui font se lever la jeune fille. Saisie, elle reçoit la vie de Celui qui s’était levé pour aller la visiter.

Touchée, saisie, guéries sur une parole, par un geste car le Maître voit le fond des cœurs et vient les sauver. Cela passe parfois par la guérison du corps, signes pour ceux qui se lèvent au passage de Jésus, le Premier Levé d’entre les morts.

Secouons notre foi, lâchons prise :
Jésus se lève, en Maître de la vie ;
même par derrière, en cachette, tendons la main,
même au lit, laissons-nous saisir !
La Vie se lève, la foi nous soulève !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales