Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Salutation, Annonciation, Incarnation !

mercredi 7 octobre 2015

Le calendrier sonne : 7 octobre !
Le monde s’étonne : Lépante ? 1571 ? Les historiens devancés par Wikipédia mentionnent : Victoire des chrétiens sur les Turcs.
Et l’Eglise pérégrinante entonne : Ave Maria ! Ave Maria ! Ave Maria ! A Lourdes, grande liturgie de Notre Dame du Rosaire !

"Je te salue, comblée de grâces ! L’Esprit saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’enfant qui va naître sera saint et il sera appelé Fils de Dieu." Alors l’ange la quitta."

Une salutation tout à fait inouïe ouvre la page. Une annonciation pour le moins totalement impossible à la pensée des hommes, au coeur de la page et un envoi des plus austères en fin de page.
Voilà le Mystère de Dieu qui prend chair en une femme, choisie et sauvée par avance !

Voilà le Mystère écrit en quelques lignes sous nos yeux, dans nos coeurs, livré pour toujours à l’humanité illettrée ! "La Parole se fait chair" pour que notre chair devienne Parole !

La fête d’aujourd’hui condense tout le Mystère en un mot, qui emplit le coeur, la vie, l’histoire de l’humanité, parce que ce mot a empli le coeur, la vie, l’histoire de Marie, par pur amour de Dieu.

Et ce " Oui " n’a pas fini de saluer, d’annoncer, d’envoyer. Ce mot poursuit son chemin d’un bout du monde à l’autre, rebondissant de coeur en coeur, de vie en vie, de consentement joyeux en renoncement douloureux, d’engagement radical en don total, de vie livrée en vie arrachée.

Ce "oui" inscrit l’impossible de Dieu dans nos vies, en le déposant délicatement, tendrement. Dieu frappe et s’invite. A chacun, il offre l’ombre de l’Esprit, Maître de l’Impossible pour que la Parole prenne chair et vie, réellement, aujourd’hui !

Ce " Oui " nous conduit en ce point intérieur connu de Dieu seul, en ce coeur profond où la Trinité demeure !. Dieu ne désire que nous y faire descendre parce que c’est là qu’il est et c’est là qu’il nous salue, c’est là le lieu de l’annonce, le lieu de l’appel, le lieu de tous les possibles ! Le lieu de la solitude : "L’ange la quitta."

7 octobre 2015 : Dieu veut donner chair à l’impossible, dans nos petits possibles, nos petits oui, pour un grand "Oui" : ce "oui" à sa présence agissante dans notre vie !

Rien n’est impossible à Dieu !
Une page s’ouvre,
N’ayons pas peur du blanc !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales