Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Sept canonisations !

dimanche 14 octobre 2018

Ce dimanche est à nouveau un dimanche de croisements, une croisée des chemins, pas banale et unique, avec le synode qui se poursuit et nous en percevons les enjeux, la canonisation de septx figures plus que modèles et la liturgie du 28ème dimanche du temps ordinaire qui nous donne à entendre la question existentielle :

« Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? »



Cet homme peut facilement représenter la jeunesse d’aujourd’hui qui se pose la question du sens de la vie, du sens de l’engagement, du sens ou du non sens de la souffrance si présentes dans le monde en particulier par les réseaux sociaux.

Nous avons, non seulement à faire face à nos souffrances individuelles, locales, régionales, culturelles, mais à faire face aux souffrances mondiales qui sont relayées au temps T dans le monde entier.

La souffrance nous submerge, c’est vrai, alors comment ne pas couler et tenir la question à hauteur d’espérance ?

En tenant le message central de la Bonne Nouvelle, celle que notre liturgie nous donne de célébrer : la résurrection du Christ qui sème en nous, au pas à pas de la vie, la vie éternelle.

Oui, nous avons à célébrer la Résurrection, en tenant ce mystère de la résurrection comme unique source de vie éternelle, ici et maintenant.
Alors l’écoute, le silence, le dialogue, l’accueil de l’autre différent, l’engagement, prendront chair en nous, en notre communauté et notre famille, en notre Église, et nous aideront à nous dépasser, à sortir de nous pour aller là où le Christ vivant est, à partir de là où nous sommes, y compris de nos enfers !

Oui, osons vivre ce que nous proclamons dans le Credo, nous le vivons pour nous et pour la communauté, pour l’Église et pour le monde : il est mort, il est descendu aux enfers, le troisième jour, il est ressuscité des morts, il est monté aux cieux, il est assis à la droite du Père d’où il reviendra juger les vivants et les morts !

C’est ce Credo qui s’incarne en nous au fur et à mesure de notre réponse de foi et d’espérance en inscrivant dans notre chair la réalité du quotidien.

La vie éternelle, c’est participer à la vie de Dieu,
ici et maintenant !
C’est pour tous !
Belle vie !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales