Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Si ton frère ...

vendredi 15 mars 2019

"Lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande."

Nouvelle surprise, ce matin, sur le chemin de la sainteté ! L’offrande n’est pas première pour Jésus, elle n’a de sens que si elle est signe de fraternité retrouvée. Creusons dans cette direction d’autant plus interpellante : "si ton frère a quelque chose contre toi..."

Les rites constituent une bonne partie de notre pratique religieuse, de notre relation à Dieu. Ils sont les signes de notre foi, et les garants de notre proximité avec Dieu et pour beaucoup, de grâces attendues.

Jésus déplace allègrement le sens de l’offrande et donc du culte rendu à Dieu. Celui-ci n’a de force vitale que si il est enraciné dans la relation aux prochains. Il est constitué par l’amour du frère, de la sœur, sinon il n’est que du vent : laisse-là ton offrande !

La source de l’offrande, de toute relation cultuelle à Dieu jaillit de nos relations fraternelles !

Quel retournement et quelle grâce ! Le "donc" médité hier prend visage.
La vérité de nos célébrations rayonne vraiment de la charité de nos relations.

Alors, oui, en ce chemin de Carême entendons autrement cette parole du Christ : " laisse-là ton offrande  !" Toutes nos bonnes résolutions, espérons que nous en ayons quelques unes, ne trouveront leur fécondité que dans la décision profonde de retrouver un chemin de fraternité réconcilié, autant qu’il est possible !

Le possible est à Dieu,
le désir nous appartient !
Creusons ce chemin, notre offrande en mains
en allant vers ce frère, cette sœur
qui a quelque chose contre nous !

 
© 2019 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales