Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Si tu peux ?

dimanche 19 février 2017

La question d’un père d’un enfant malade vient heurter Jésus de plein fouet : "Si tu peux quelque chose, viens à notre secours, par compassion envers nous !" Jésus lui déclara : "Pourquoi dire "Si tu peux"... ? Tout est possible pour celui qui croit."

En écho un autre passage de l’Écriture : Et voici qu’un lépreux s’approcha, se prosterna devant lui et dit : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » Et aussitôt il fut purifié de sa lèpre.

Deux scènes assez connues : des rencontres inattendues, brèves, bouleversantes avec Jésus. Des scènes toujours vivantes, interpellantes et ouvertes !

Comment ? Simplement parce que ces mots nous rejoignent, nous touchent, restent là comme livrant un message inachevé, qui frappe à la porte. Nous sommes constamment dans notre prière entre le " si tu peux " et " si tu veux" . Nous oscillons par manque de foi, par manque d’audace, par tiédeur. Mais Jésus nous rattrape.

"Je le veux, sois purifié."
"Tout est possible à celui qui croit."

Pourquoi ces mots ne trouveraient-ils pas notre cœur ? N’ayons pas peur de crier avec toute notre force : "Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi !"
Quelle audace d’un père saisi de compassion ! Quelle vivacité d’un cœur qui n’a plus rien ! Quelle leçon d’humanité réveillée par la Parole : "Pourquoi dire "si tu peux"... ? !

C’est sans doute à hauteur d’écoute et d’humilité que résonnent les mots de Jésus, à hauteur de doute et de persévérance, à hauteur d’espérance et d’abandon.

Une seule chose est nécessaire :
vivre l’audace de la rencontre,
d’un seul cri de foi mêlé de supplication !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales