Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Si tu veux, tu peux !

vendredi 8 janvier 2016

Sur notre route, de bon matin, un lépreux fait signe.

Il se dresse avec sa lèpre, et fait face à Jésus. " Si tu veux, tu peux  !"
"je le veux !"

Paroles redoutables. De quelle volonté s’agit-il ? De quelle puissance ?

La volonté de Dieu de rejoindre l’homme dans sa lèpre,
la puissance de Dieu de traverser avec l’homme, la vie bouleversée
La volonté et la puissance de Dieu de lui donner accès à la vie éternelle par la volonté de foi de l’homme en Celui qui est son Fils qui a pris notre condition humaine !

Vaste programme en chemin !

Horizon ouvert avec comme compagnon de route, un lépreux et l’Esprit qui illumine !

Quelle est alors notre part active ? Crier à Dieu " si tu veux, tu peux ! " ?
Est-ce cela seulement la volonté de foi ? Crier quand Jésus passe, et attendre passivement un " je le veux " ?
Nous sommes peut-être ballotés par de telles questions, face aux difficultés de la vie : Qui peut ? Qu’est-ce que nous voulons ? Qu’est-ce que Dieu veut ? Pourquoi Dieu n’intervient-il pas pour arrêter telle ou telle souffrance, tel ou tel mal ?

En fait, ces récits de guérison nous dérangent, bousculent notre foi. Nous rêvons d’un Dieu interventionniste quand tout tourne mal pour l’homme. Nous nions Dieu quand tout va bien. Tout ou rien...

Or, le lépreux et Jésus sont ailleurs, pas dans le tout ou rien ; ailleurs, dans la relation juste qui se construit et construit justement cet ailleurs du Royaume.
Ailleurs qui passe bien par le regard, les mains, les mots de Jésus.

Ailleurs qui nous attend,
au secret de notre lèpre,
rencontrée par Jésus, en chemin d’humanité !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales