Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Soupir efficace !

dimanche 9 septembre 2018

Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement.

Nouvelle rencontre de Jésus avec les pauvres de la terre : un sourd qui a des difficultés à parler. Que fait-il ? Il l’emmène à l’écart, loin de la foule.. Ce premier geste d’attention frappe et surprend. Mais un peu de bon sens lève le voile. S’occupe-t-on de soigner quelqu’un devant tout le monde ? À moins qu’il ne s’agisse d’un secret, celui de son origine.

Jésus, en bon médecin, se retire, loin des regards indiscrets pour venir en aide à ce pauvre des pauvres, isolé par son incapacité à bien communiquer : pas moyen d’entendre, peu de moyens pour parler.

Deux gestes suivent, tout aussi surprenants : il met les doigts dans les oreilles du sourd et lui touche la langue avec sa salive. Ces deux gestes tactiles forts, inhabituels, de grande proximité redonnent au sourd quasi muet la vie relationnelle, la vie d’homme, la vie d’enfant de Dieu !

Apprenons de Jésus médecin ces gestes simples, surprenants, signes du Royaume qui vient et recevons-les pour les sourds et mal parlants que nous sommes !

La Parole de Dieu, ses doigts, touchent nos oreilles, dans le secret de la prière, et peuvent les ouvrir à la vie !
Son corps livré, son sang versé offerts à chaque Eucharistie, délient notre langue et peuvent nous donner de parler juste en fils de lumière !

Jésus, en son Eucharistie passe
pour tous les sourds et mal parlants,
que nous sommes !
A l’écart, dans un endroit désert,
il nous convoque : retrouvons-nous
Il se révèle au secret de l’écart, du désert, en Église !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales