Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Tout, pour une seule !

mardi 10 décembre 2019

Formidable liberté sur le chemin spirituel du cœur vers la crèche !

Tout laisser pour une seule brebis égarée. Pour une seule ! Pas une ne doit manquer à la crèche. Recevons de Jésus la leçon.

Jésus ne dit pas pourquoi cette centième brebis est égarée. Qui l’a égarée ? Qu’est-ce qui l’a égarée ?
Elle est égarée. Le temps n’est pas aux analyses, il est à l’urgence : cette brebis est égarée. Elle souffre, le berger le sait, il souffre aussi, autrement.

Elle est égarée car loin du troupeau. Égarée car en dehors du champ de vision, du champ de savoir de son propriétaire. Il laisse les 99 brebis pour cette seule.

Voilà l’urgence. Une perdue, égarée déclenche l’acte fou, la confiance quasi aveugle. Il quitte, il abandonne, oui il abandonne les 99 pour l’une ! Acte fou de l’amour non exclusif mais oblatif.

Abandon des 99 pour une égarée... nos abandons douloureux, notre sentiment d’abandon quasi originel ne trouveraient-ils pas là douceur pour panser l’amertume ? L’homme abandonne 99 pour une, par urgence.

Sommes-nous prêts à cette urgence d’abandonner ou d’être abandonnés ?
Sommes-nous sensibles à l’amour fort, plus fort que la peur de l’abandon ?
Croyons-nous à cet amour pour nous et à cette capacité d’amour en nous ?
Nous en sommes tous capables, car l’Esprit d’Amour de Dieu nous habite. Nous en sommes tous capables, car frères et sœurs en humanité, responsables les uns des autres pour construire un ailleurs, à découvrir.

Le Père cherche la brebis égarée.
Question d’amour dans l’abandon :
nos fibres sensibles vibrent de cet amour éternel.
Tous en marche vers la crèche, qui que nous soyons !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales