Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Trois fêtes !

vendredi 2 octobre 2020

Journée internationale de la non-violence : jour anniversaire de la naissance de Gandhi,
Journée mondiale du sourire
Fête des anges gardiens : Seraient-ils nos plus proches gardiens pour nous garder de la violence et nous apprendre à sourire ?

Au lendemain de la fête de sainte Thérèse de Lisieux, pour cette fête, l’évangile nous parle encore d’enfants et c’est nous qui devons leur ressembler !

Un détour par la voie d’enfance n’est pas de trop...

Saint Matthieu met dans la bouche de Jésus des mots impressionnants et quelque peu énigmatiques : "Si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux."

Alors, reprenons le chemin d’hier, celui du repentir et faisons un pas d’enfant vers Jésus. Il nous prendra dans ses bras pour nous élever au Père !

Ce pas pour passer de "comme un enfant" à "devenir enfants". L’énigme a-t-elle donné un rayon de lumière ?

Comment faire chaque jour, à chaque instant ce pas gigantesque, celui de l’oubli de soi, de prendre congé de soi pour s’ouvrir à la vie, aux autres, avec joie ?

Un pas d’enfant qui sourit parce qu’il va vers l’inconnu qui le réjouit a priori !
Un pas d’enfant qui apprend en tombant, pleure, se met en colère, est consolé, et passe de la violence au consentement à sa limite à intégrer par l’expérience acquise.
Un pas d’enfant accompagné par l’hôte intérieur, Dieu lui-même, qui se retire pour laisser la création naître et grandir, advenir en sa plénitude avec les anges gardiens, les archanges....

Faisons en ce jour un pas, un pas d’enfant en souriant à la vie, en intégrant notre finitude et celle des autres, en comptant sur le compagnonnage de notre ange gardien.

Une connaissance nouvelle, peut-être...
Rencontre avec l’ange :
pour ce jour pas banal
celui de la non-violence, du sourire !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales