Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Un étranger sur le chemin !

lundi 5 octobre 2020

Un peu de déplacement pour un lundi automnal ! Jésus nous y aide et sainte Faustine nous accompagne, sans oublier l’encyclique du Pape François, Fratelli Tutti qui nous éclaire.

"Qui donc est mon prochain ?" lance un docteur de la Loi à Jésus, après avoir été confirmé dans son approche juste de la Loi !

Jésus prend le temps de raconter une histoire, ces fameuses paraboles qui mettent en scène un fait parlant, une image qui oblige l’interlocuteur à un effort de compréhension, d’appropriation, d’engagement et par là-même le déplace.
Ce n’est pas Jésus qui répond à la question, sa réponse pourrait toujours être contestée, mais c’est l’interlocuteur qui est renvoyé à sa propre vie, par une autre question. Pédagogie de la Bonne Nouvelle !

"Lequel des trois a été le prochain de l’homme qui était tombé entre les mains des bandits ?" répond alors Jésus. Le prochain, proche, là et efficace.

Que répondons-nous ? Le Samaritain !

Or le récit de Luc ne donne pas cette réponse ; reprenons le texte :
" Celui qui a fait preuve de pitié envers lui ." Jésus, par cette réponse ouverte peut s’infiltrer dans la brèche pour conclure l’entretien : " Va, et toi aussi, fais de même. " Pédagogie de la Bonne Nouvelle !

Jésus retourne une fois encore la situation pour la sauver, et par là pour sauver le docteur de la Loi, pour le conduire plus loin, pour le mettre en route autrement.

Il part de ce qu’est ce docteur de la Loi un homme juste, droit, direct, obéissant à la Loi, mais enfermé dans la Loi jusqu’à ne pas pouvoir prononcer le nom de "Samaritain". Sa réponse subtile lui fait contourner l’obstacle. Et c’est là que Jésus le rejoint pour finalement le rencontrer et l’envoyer. Pédagogie de la Bonne Nouvelle !

Et nous qui ne sommes pas tous docteurs de la Loi ? Regardons bien si nous ne nous cachons pas derrière un mur, une peur, une bonne raison qui nous protègent du prochain ! Alors recevons avec un cœur ouvert et disponible la question :

Suis-je le prochain de quelqu’un,
suis-je proche de quelqu’un,
suis-je là, efficace pour quelqu’un,
en faisant preuve de pitié ?
Ai-je si loin à chercher ?



Nous rencontrons un étranger sur le chemin ; il est blessé. Devant cette réalité, deux attitudes sont possibles : passer outre sans compatir ou faire halte auprès de lui ; que nous choisissions de l’inclure ou, au contraire, de l’exclure, c’est là ce qui déterminera la nature de notre personne ou de notre projet politique, social et religieux. Pape François.Chap. 2 de Fratelli tutti

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales