Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Un frère à gagner !

dimanche 10 septembre 2017

Les ouragans se déchaînent, dimanche de grande inquiétude. Comment accueillir une parole qui bouscule encore, une parole que notre Pape François actualise en Colombie avec tant d’audace ?

"Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère."

Un mot résonne la mélodie de l’espoir à bien des oreilles : gagner ! Gagner un match, gagner des millions, gagner un procès, gagner le large, pire : gagner la guerre...
Gagner, tout court !

Dans l’évangile, gagner ne fonctionne pas ainsi !
- gagner rime avec donner, donner sa vie,
- gagner se conjugue avec prendre, prendre sa croix,
- gagner fait écho à perdre, qui perd gagne !
- gagner bat la campagne avec le frère : gagner son frère !

A quel prix ? Au prix de la vérité, de la liberté, du pardon !

Gagner son frère, brebis perdue qu’il est heureux de partir chercher jusqu’au fond des ravins, en le portant un bout de chemin. Ainsi le bon Berger porte la brebis malade pour qu’elle se redresse, qu’elle se remette debout, qu’elle s’éveille à sa conscience et reprenne vie, droiture de coeur, droiture de vie !

Gagner son frère, tout simplement parce que c’est la mission du Christ, venu gagner tout homme. Il nous prend comme équipier, qui que nous soyons si nous désirons participer à sa vie.

Avec un joker efficace, l’appel de deux ou trois pour le gagner ensemble, tirer à plusieurs le filet de pêche bien lourd, sans oublier que celui qui nous envoie est là !
Le Christ est le Joker unique, que l’on peut garder pour le rejouer autant de fois que l’on en a besoin ! Il est là, au milieu de tous, comme Chemin, Vérité, Vie !

Au fond, miser sur le Christ pour gagner son frère, c’est jouer les yeux bandés, car seul le Christ connait le fond des coeurs et sait si le frère est gagné, et quel chemin il a fait et nous fait faire ... "Quand le pardon est impossible à l’homme, Dieu pardonne en moi." (François à Médeline)

Gagner le frère,
le conduire au seuil de la rencontre avec le Christ,
Lui seul sait, Lui seul ouvre un chemin,
Lui seul tend la main, mais pas sans nous !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales