Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Une âme courageuse !

lundi 25 mai 2020

Depuis le Jeudi de l’Ascension, nous appelons plus particulièrement l’Esprit promis par Jésus, monté à la droite du Père. L’évangile de saint Jean dessine un chemin escarpé vers les profondeurs du cœur de Dieu, chaussons les bonnes chaussures de marche et en route !

"Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage : moi, je suis vainqueur du monde."

Impressionnante espérance que Jésus livre au moment de mourir pour le salut de tous les hommes, pour notre salut !
Paroles d’espérance, paroles d’encouragement : le " ayez confiance " de certaines traductions devient "courage" dans la nouvelle traduction de la liturgie. Entendons l’Esprit murmurer, crier : "courage !"

Espérance pour Jésus d’abord. Il va au devant de la mort et puise sa confiance, son propre courage en son Père, Père présent, Père qui ne le laisse jamais seul. Il l’écoute et fait ce qu’Il lui dit. Courage au puits de la communion.

Espérance de Celui qui se laisse traverser par le souffle de vie, Vent de l’Esprit, dont on ne sait ni d’où il vient, ni où il va. Courage au vent de l’écoute.

Espérance réaliste qui s’accorde au monde pour le sauver du dedans, là justement où la blessure fait souffrir, là où le péché conduit à la perdition. Courage ajustée à la réalité de la vie.

Espérance qui tient en un mot : courage !
Espérance qui fait frémir : "je suis vainqueur du monde."

Espérance semée par la promesse de la paix, fruit de l’Esprit. Courage, héritage que Jésus nous laisse en la personne de l’Esprit.

Aujourd’hui, ces mots nous parlent-ils ? Avons-nous besoin d’images, parce que nous ne savons pas trop que faire, où nous allons, qui nous sommes ?
N’ayons pas honte de la nuit, du non-savoir dans nos vies, du flottement parfois pénible parce que nous sommes fermement tenus par les deux Mains du Père, le Fils et l’Esprit. Courage de la foi.

Invoquons l’Esprit avec courage, car oui, il faut du courage pour prier, pour nous tourner résolument vers l’Esprit ! Un signe de sa présence, la paix !

Viens Esprit en nos cœurs,
Réchauffe ce qui est froid,
rend droit ce qui est faussé,
assouplis ce qui est raide !

A 14h30, Office du milieu du jour pour reprendre courage, avec les psaumes 127 et 104.

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales