Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Une bague et des sandales !

samedi 27 février 2016

"Mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds !"

C’est toute la bonté inouïe de notre Dieu qui se manifeste à travers la bague et les sandales, marques de l’Alliance voulue, donnée, retrouvée !

L’évangile, dit du Prodigue, est bien connu ! Cependant, n’allons pas trop vite au retour, à la fin... Prenons le temps des détours du fils perdu, pour nous demander où nous sommes, d’où nous arrivons, et éventuellement si nous sommes sur le retour...

Il est rentré en lui-même, a fait l’expérience du manque, de la solitude, du non-sens, de la perdition.
Il est mort au-dedans de lui et n’a pas désespéré.

Ce mouvement intérieur l’a comme tiré de sa détresse : La faim l’a tellement secoué, déchiré, que le visage, le coeur du Père alors inconnus ont pris forme dans son coeur, dans sa pensée.

Il s’est levé et s’est mis en route...

Et nous ?

L’inouï a croisé sa route. Sans rien vouloir savoir, le coeur du Père se penche vers le fils perdu, et cet abaissement devient salut !

Il prend le pauvre errant, vagabond, pécheur sur ses épaules parce que ses entrailles ont frémi... Il ouvre ses bras, son coeur, sa maison à son fils qui revient à la vie !
Pas d’autres mots que des mots humains pour traduire la miséricorde de Dieu, mais au-delà de ces mots, l’Amour fou et concret que la bague et les sandales signent !

Bague et sandales pour nous, aujourd’hui
Sans oublier le frère "en pointillés" !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales