Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Une fois ne suffit pas !

dimanche 4 mai 2014

Ce dimanche, nous revoilà sur le chemin d’Emmaüs, pour refaire la route d’abord parce que nous n’avons pas tout compris, et ensuite parce qu’en Eglise, peu ont fait la route, le troisième jour après Pâques !

Nous étions restés sur une question : Où en sommes-nous, ce matin, troisième jour de Pâques ? Quelle parole, quel geste ont fait tilt pour nous Le faire rencontrer Vivant, pour nous relever, nous remettre en route ? Alors, ne craignons pas de perdre notre chemin pour trouver Le Chemin !

Ne craignons pas de nous laisser guider par la douceur de la brise du matin, même si nos yeux ne le voient pas !
Ne craignons pas la longueur du chemin, le goût amer de la déception la lenteur de notre coeur à croire, la profondeur du mystère à traverser ! Parfois, une seule parole sauve, bouleverse, déchire le voile...

Depuis ce mardi de Pâques, nos yeux se sont-ils ouverts ? Repartons de la Rencontre de Jésus avec les disciples, ils sont attentifs et désireux de comprendre, d’avancer, de sortir de cette tristesse sans nom, presque sans mot. Alors, ils racontent et ils écoutent... Ils racontent les événements tels qu’ils les ont vécus et compris, et ils écoutent un homme qui leur parle différemment. Leur grâce est d’écouter !

Leurs yeux s’ouvrent parce qu’ils ont écouté des paroles qui les ont saisis, enveloppés, des paroles certes inattendues, mais qui sentaient l’amour, la vérité, l’espérance... des paroles qui ont changé leur projet, "Reste avec nous !" ; des paroles qui ont pris sens plus tard, à la fraction du pain, à ce moment, leurs yeux se sont ouverts, et ils sont restés seuls, brûlés, transformés, repartant rejoindre le groupe délaissé, la joie brûlant toute tristesse !

L’Eucharistie n’est pas le seul lieu de la rencontre, même si c’est le Lieu par excellence, nous faisons eucharistie quand nous rompons le pain de la vie, que nos paroles viennent de Dieu et sèment sa vie,

Demandons que nos yeux s’ouvrent
que sa présence soit jaillissement de vie nouvelle !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales