Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Urgence !

dimanche 25 septembre 2016

SOS ! Il y a urgence dans la Parole, urgence de la Parole. Jésus parle en parabole, une fois encore. Il semble les enfiler comme des perles aux reflets des béatitudes.

La parabole du riche et de Lazare laisse un goût d’amertume. Un riche vit dans la surabondance, insouciant et donc aveugle. Il ne voit pas le pauvre qui gît sur le seuil de sa maison. Il ne voit pas ses ulcères, il ne voit pas qu’un jour il n’est plus là. Trop tard.

Peu de temps après, le riche meurt. Et soudain, nous voilà transportés de l’autre côté de la mort. Scène toute en miroir : le pauvre est tout près d’Abraham, dans la consolation, et le riche très loin, de l’autre côté du seuil, dans la souffrance.

Pas de pont, pas passage possible, pas de communication envisageable : rude message que Jésus lance : au bonheur sur terre répond la souffrance après la mort, et au malheur, la consolation. Trop court !

Non dit Abraham, pas trop court, car le message est clair : il faut écouter Moïse et les prophètes : tout est là.

Parabole de l’urgence !
Urgence de se convertir et pour cela un chemin : écouter Moïse et les prophètes ! Jésus n’ajoute rien d’autre : trop fort !

Ce pauvre du métro qui demande un sourire et pourquoi pas plus, serait-il le pauvre de la parabole, et nous nos yeux rivés sur un journal banal, le riche insouciant ? Trop vite dit ?

Parabole de l’urgence : peu importe qui nous sommes, nous avons à nous convertir, à entendre la Parole de Jésus qui nous invite à inverser dès maintenant nos manières de vivre, d’être, de faire, pour vivre dès maintenant en fils de lumière  : être sels et lumières de Dieu.

Parabole de l’urgence : écouter de la Parole !
Mission impossible : ce jour, pour nous laisser convaincre,
par Moïse et les prophètes ?
Dieu, Maître de l’impossible ! Rien de trop !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales