Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Va en paix !

jeudi 17 septembre 2015

Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »

Cet épisode de la vie de Jésus est bien connu, en apparence. Mais quelle lumière divine demeure réellement, comme révélation pour nous, aujourd’hui ?

Un homme pharisien, nommé Simon reçoit Jésus chez lui, sans grande marque d’hospitalité ; il pense mal, en secret.
une femme, pécheresse dont on se sait d’autre que la beauté de sa chevelure se fait par son componction et son humilité l’hôte de Jésus. Elle n’est qu’accueil. Elle espère tout, en secret.

Jésus se laisse faire, passivement mais au secret de son coeur, une onde de vie le parcourt et il intervient. Il parle et révèle le secret des deux coeurs, avec une parabole sans appel.

Le repas ainsi interrompu, Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait les lui rembourser, il en fit grâce à tous deux. Lequel des deux l’aimera davantage ? » Simon répondit : « Je suppose que c’est celui à qui on a fait grâce de la plus grande dette. – Tu as raison », lui dit Jésus... Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. » devient repas de fête pour la femme !
La voilà rendue à la vie, par la miséricorde infinie entrée en elle gratuitement. Elle n’a plus qu’à recevoir la parole comme source nouvelle « T a foi t’a sauvée. Va en paix !  »

Vie nouvelle pour tous,
que ne peuvent connaître aujourd’hui
que ceux qui s’approche de Jésus
comme cette femme, pécheresse !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales