Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Voir sans entrer !

mardi 14 février 2017

Nouvel épisode paradoxal de la vie de Jésus : cet aveugle guéri renvoyé dans sa maison sans entrer dans son village. Interrogeons la Parole pour vivre en Majuscules !

Une scène comme tant d’autres est relatée. On apporte un malade à Jésus ; celui-là est aveugle. La rencontre commence par un geste nouveau : Jésus prend l’aveugle par la main et sort de la ville. Or, il sort de la ville avec lui. Est-ce par peur que les gens y voient un signe alors qu’il l’a refusé de l’autre côté de la rive ? Pourquoi cette différence ?

Jésus vit et réagit en fonction des faits, des personnes rencontrées. Il ne se laisse pas influence par ses amis. Il va son chemin. Une nouvelle fois, il est comme pris par la vie, ceux qui le cherchent, sans trop savoir pourquoi ou comment. Il voit et il agit. "Jésus prit l’aveugle par la main et le conduisit hors du village."’

Pourquoi "hors du village" ? Il ne veut pas courir le risque de la foule enthousiaste voire délirante qui ne comprend pas. Il refuse signe sur signe car personne ne les saisit. Il se met hors de portée de la foule pour guérir l’aveugle, question de discrétion pour les deux.

Le récit ne manque pas de surprendre. Jésus semble dans l’approximation, l’inachevé : la salive, l’imposition des mains, il interroge et sur les détails entendus, nouvelle imposition des mains. La vision est parfaite !

"Il distinguait tout avec netteté." Vrai pour les yeux, mais plus autant pour la foi, car il lui est demandé de rentrer chez lui et de ne pas entrer dans la ville. Un éternel pourquoi monte encore.

Il semble rester sans réponse comme ce rite de guérison unique, dans l’Évangile. Marc a engagé Jésus sur un chemin de secret, toutes les rencontres portent ainsi cette marque propre, celle du " secret messianique" Annoncer qui est Jésus sans le révéler. C’est réussi et l’aveugle semble rentrer sans contester. Bravo ! Tous n’en ont pas fait autant...

Certains renvois à la maison sont envoi en mission.
N’attendons pas de salive et d’imposition des mains,
Jésus est rentré dans notre maison pour y faire sa demeure,
du dedans, il nous guérit de toute cécité !
Sortons l’annoncer !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales