Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : stop à nos incohérences !

mardi 27 février 2018

« Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas. » Jésus parle des pharisiens de son temps qui ont des beaux discours bien construits, bien bâtis, justes et à observer mais...dans leurs actes, ils n’en font rien ! Ils agissent même à l’inverse !

Nous avons tous un côté pharisien en nous, si si, il faut bien nous l’avouer, et il faut bien le donner au Seigneur ce côté-là chez nous pour qu’Il le convertisse et nous donne la joie d’être sauvés et de devenir non pas parfaits mais miséricordieux comme notre Père.

Oui car il s’agit bien de cela pour notre vie : devenir miséricordieux, être serviteur de tous, donner tout ce que nous vivons, faisons, pensons, estimons, envisageons...tout donner dans la prière pour que tout ce que nous vivons, mettons en actes soit offert, guidé par l’Esprit Saint qui nous transmet la volonté de notre Père unique et pour tous.

« Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. » Il nous faut nous abaisser pour pouvoir recevoir, pour être serviteur heureux de poursuivre l’oeuvre de Création de Dieu sur terre. Cette oeuvre se construit par nos actes, par notre travail et non par nos discours bien tournés, bien trop construits, bien trop pensés, qui peuvent être donneurs de leçons et dépourvus d’actes ensuite ! Si nous savons ce qu’il faut faire, faisons-le et ensuite on en reparle, pour une bonne relecture, il faut des actes !

Nous vivons du Christ car c’est lui notre seul Maître, et non pas nos coté trop pharisiens en nous, ne nous laissons pas mener par notre envie de tout maîtriser et surtout de tout maîtriser en nous-mêmes. Donnons tout au Christ, notre maître, doux et humble de cœur qui est pour nous le chemin, la vérité et la vie en actes, en gestes, en regards miséricordieux.
_ Le temps du Carême est bien propice à quitter notre pharisaïsme, à le convertir, à le laisser toucher par l’amour de Dieu, amour qui se reçoit dans son pardon qu’Il nous donne sans cesse, oui ayons la joie de nous abaisser, car son pardon, sa miséricorde nous élèvera. Ce temps au désert avec Jésus nous donne cela à vivre, vraiment, plus d’hésitation, la 2ème semaine de Carême a déjà bien commencé !

La vie nous est donnée
Osons vivre de cette gratuité
Qui s’élève sera abaissé, qui s’abaisse sera élevé
Soyons serviteurs et c’est gagné !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales