Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : la merveille devant nos yeux !

vendredi 2 mars 2018

« N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! » Aujourd’hui, c’est un vendredi de Carême où nous pouvons laisser la Parole venir nous percuter, nous chercher au plus profond de nous-mêmes, nous bousculer dans notre capacité à écouter, à relire, à poser un regard ajusté, vrai et émerveillé devant la persévérance de Dieu à nous aimer.

Oui, au plus profond de nous-mêmes dans le silence du désert, dans ce face à face où nous avons le choix, où les tentations sont grandes, sont réelles et viennent nous chercher. Oui le malin n’aime pas que l’on prie, que l’on se tourne vers Dieu, alors il vient, il guette, il se tapie et dès qu’il voit une ouverture, il fonce, faisons attention, soyons vigilants. Et là Jésus, dans l’Évangile de ce jour, nous donne la clé, la seule et unique voie pour laisser le malin sur le côté et lui dire « non », ce sont les Écritures !

Tout au long de la Bible, les hommes et les femmes qui y témoignent de leur foi, font part avant tout de leur lutte pour chercher Dieu, pour le trouver, et pour mettre toute sa confiance en lui pour vivre et aimer, afin d’annoncer cet amour au monde.

En faisant ce choix d’humilité devant Dieu, de s’en remettre à lui, de tout lui donner, il nous donne encore plus, il nous donne sa paix, la paix du cœur qui donne une énergie incroyable. Et cette énergie n’est pas à garder pour nous mais au contraire, elle doit porter des fruits comme la vigne !

Les vignerons qui tuent tous les envoyés du maître jusqu’à son fils ne récolteront pas de fruits de bonté ni de joie, mais les fruits qu’ils ont semé : méchanceté, vanité, appât du gain, égoïsme... Mais ceux qui se tourneront vers Dieu, et deviennent mendiants de sa miséricorde, qui reconnaissent que Dieu est plus grand qu’eux, et bien ceux-là, produiront des fruits qui rendent heureux.

Ne nous trompons pas, Dieu veut des hommes et des femmes heureux, Il nous a créés, c’est pour le bonheur et non le malheur !

Allons au puits des Ecritures
Ayons soif de cet amour de Dieu
Sortons de nos systèmes fermés
Ouvrons nos yeux devant la merveille de Dieu
Cette merveille est là, en chacun de nous
Regardons nous en enfants aimés du Père, TOUS !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales