Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet pour trois jours ! : Tout perdre...

jeudi 8 novembre 2012

Une fois encore, avec le berger qui part chercher la brebis malade en laissant les 99 seules, l’Ecriture nous rejoint bien, et sème une bonne dose d’espérance et de foi pour un nouveau jour de combat et d’offrande.

Cette brebis malade, le bon Pasteur, la prend dans ses bras, la pose sur son cou et la porte : grande joie partout au ciel, chez les anges et d’abord en son coeur, sur la terre ...

Etre portée par Jésus et faire la joie de tous : pas si difficile, non ?
Mais se croire abandonnées, comme les 99 autres et voir la joie pour l’unique... pas si évident !!!

C’est bien là que l’expérience de Paul nous éclaire... tout perdre pour l’unique nécessaire, la connaissance de Jésus, notre Seingeur... tout perdre et se perdre soi-même, pour le laisser nous trouver, nous retrouver et nous porter jusqu’à son Père !

Allez, pas d’envie à cultiver, seulement un paisible consentement à la réalité, rien n’est perdu en Dieu, pour Dieu, avec Dieu... les 100 sont aimées, choyées et font sa joie, sur terre et au ciel !

Il y a de la joie au ciel, chez les anges et dans notre coeur !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales