Bénédictines de Sainte Bathilde

Bx Guerric d’Igny : Sache attendre le Seigneur !

samedi 27 décembre 2014

Seigneur Jésus, toi qui nous attires à Toi,
grâces te soient rendues !
Nous t’attendons.
"Encore un peu de temps, encore un peu !"

Ainsi fais-tu promesses sur promesses ;
mais moi, une fois pour toutes,
j’ai fait confiance à tes Promesses.
Pourtant, Seigneur, viens en aide à mon incrédulité,
pour que, demeurant là, immobile,
je t’attende et je t’attende encore,
jusqu’à ce qu’enfin je voie ce que je crois.

Oui, je le crois, Seigneur, je verrai les biens du Seigneur
sur la terre des vivants.

Et toi, frère, le crois-tu ?
Alors, attends le Seigneur,
« agis avec virilité,
que ton cœur se fortifie,
qu’il attende avec patience le Seigneur ! »

Malheur aux hommes qui perdent patience et s’égarent dans des voies mauvaises.
Que feront-ils lorsque le Seigneur commencera son examen ?
Car, s’il prescrit une longue patience, il promet aussi de venir bientôt.
C’est que, tantôt Il nous forme à la patience, tantôt Il réconforte les découragés ;
tantôt Il effraie les hommes négligents, tantôt Il active les paresseux.

« Voici que je viens bientôt ! » dit-il.
« Ma récompense est avec moi ; je vais rendre à chacun selon ses oeuvres. »
Et, parlant à Jérusalem, il lui déclare :
« Bientôt viendra ton Salut ; pourquoi te laisser consumer de douleur ? »

Et c’est vrai, frères ; le temps est court, surtout pour chacun de nous ;
bien qu’il semble long à qui se consume, soit de peine, soit d’amour.
Aussi nous faut-il à la fois et craindre le Juge tout proche,
(peut-être pour moi ou pour toi est-il à la porte ?)
et s’il tarde, l’attendre avec patience.

1° sermon de l’Avent Bx Guerric d’Igny (1078-1157)

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales