Bénédictines de Sainte Bathilde

C’est vous qui faîtes les traités de paix ...

mardi 3 octobre 2017

"Il est certainement beaucoup plus de gens qui souhaitent la paix que de gens qui veulent la guerre. Mais comment se manifeste cet amour de la paix ? Par la peur de la bombe atomique et autres engins... Vous en savez assez sur les lois de la pensée pour que je n’aie pas besoin d’insister sur les effets de cette frayeur : elle crée la guerre.

Vous aimez à vous battre ? Voici les ennemis, ils sont en vous : ce sont vos craintes, vos hésitations, vos haines, vos limitations, vos scepticismes, tout ce qui dit "non" à la vie, au bonheur, à la justice, à la paix. Les seules victoires valables et durables que puisse remporter un être humain sont celles qu’il remporte sur lui-même. Il n’est jamais rien sorti de bon d’une guerre, même pas pour le vainqueur. Alors !!!

La paix est un tout : il est impossible d’entretenir la division en soi-même, les dissensions au foyer ou dans ses relations de travail, et prétendre en même temps faire régner la paix dans le monde. On ne fait pas régner la paix en préparant la guerre, ça n’est pas vrai. On l’établit encore moins par la force armée.

Lorsqu’au mépris de votre amour-propre, vous reconnaissez vos torts vis-à-vis de votre femme ou de votre mari, de votre soeur,...etc, lorsque vous maîtrisez le mot blessant ou votre violence intérieure, vous faites plus pour la paix dans le monde !

Tout traité de paix entre les nations les plus lointaines prend naissance en chacun de nous ; il est contre signé et affermi par les pensées d’amour, de concorde, que nous cultivons en nous et autour de nous !

Contre toute évidence, croyons au règne de la paix dans le monde, voyons la paix en tout et partout, émettons à toute heure des pensées-germe, des pensées-force, des pensées créatrices de concorde, d’harmonie, pour le monde entier ! Désirons la paix ! N’ayons pas peur !

Instaurez la paix en vous et autour de vous !
 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales