Bénédictines de Sainte Bathilde

« Devenez mes disciples dit Jésus, car je suis doux et humble de cœur. »

mercredi 18 février 2015

Le message du carême

« Devenez mes disciples dit Jésus, car je suis doux et humble de cœur. » (Mt 11, 29)

En ces jours qui nous mènent à Pâques, le Seigneur nous appelle à marcher tous ensemble avec Lui, à nous laisser renouveler par Lui à la fois dans la prière et dans la vie fraternelle. Saint Benoît nous en donne le cadre et nous invite ensemble à prier avec ferveur et persévérance, à demeurer fidèle à la lectio, à la componction et à la compassion, au renoncement à tout ce qui nous détourne de l’amour de notre Dieu et de l’amour fraternel (cf. chapitre 49 de la Règle).

Ensemble, nous avons déjà goûté au cours d’une retraite communautaire combien le climat priant créait des relations fraternelles certes silencieuses, mais combien heureuses. La source est vraiment dans la prière commune et la prière personnelle et la lectio. « Venez à moi, dit Jésus, vous tous qui peinez, et je vous donnerai le repos. » (Mt 11). Encourageons-nous les uns les autres à la fidélité à ces moments d’oraison, de lecture priante de la Parole de Dieu. Revenons au Seigneur et Lui nous comblera, même sans que nous le sentions, il retournera notre cœur, si nous nous confions à Lui. Profitons de ce temps de carême pour lire un livre biblique en son entier, nourrissons-nous de la Parole de Dieu, ancien ou nouveau Testament. Réjouissons-nous de pouvoir lire tous ensemble le livre du Deutéronome (samedi 14 mars au monastère).

Dans le même sens, veillons à nous détacher un peu d’Internet au moment où nous nous proposons de prendre plus de temps pour prier. Gardant nos pensées dans le Christ, nous nous mettons à son école, lui qui est doux et humble de cœur. Nous lui demandons de nous garder dans une écoute bienveillante envers chacune de nos relations, sans a priori, dans l’ouverture de l’esprit. Chassant de nos cœurs les pensées turbulentes, nous demeurons dans le silence intérieur où le Seigneur se donne à contempler dans sa manière de regarder ses proches et ses lointains, dans sa manière de les écouter, de les interroger avant de leur parler, dans sa manière de les contenter. Ainsi la fraternité se nourrit de l’intériorité, et vice-versa. Trouvant le repos en Dieu, nous lui demandons encore, les uns pour les autres, la paix du cœur pour vivre nos relations avec plus d’écoute, de bienveillance, d’attention, de silence. Ce n’est pas la tension pour faire le silence des lèvres qui nous y conduira, mais bien l’attention du cœur à l’hôte intérieur, afin que lui-même fasse de nous des êtres de paix, de concorde, de miséricorde.

Il me semble que Madeleine Delbrêl peut nous conduire allègrement et sûrement sur ce chemin du renoncement et de la joie : D’Alcide, sur le silence (p. 89) « Il est très utile au novice de s’appliquer à écouter avant de pratiquer l’art de la parole. Es-tu sûr que tes paroles sont meilleures pour ton prochain que ton silence ? Le premier de tes exercices spirituels, c’est le silence… car, sans lui, les autres sont impossibles. » D’Alcide, sur la Croix (p. 89-90) « Avant d’envisager dans quelle mesure tu dois te procurer discipline, cendres pour tes aliments, bûche pour ton lit, garde du matin au soir le sourire, après on verra. »

Prenons sur nous le joug du Christ, car son fardeau est léger. Le joug ne se porte pas seul, il permet d’unir les forces pour avancer. Ensemble marchons au pas de Dieu durant tout ce carême, alors mon proche n’est plus un fardeau, mais un coéquipier pour porter le fardeau de Jésus. Quel est-il ce fardeau ? Ne serait-ce pas notre monde lui-même avec toutes ses questions, ses incertitudes, ses contradictions, sa violence, ses impasses ? Le Seigneur vient à lui, vient à nous, et nous prend avec lui à son école, sous son joug, pour que le monde s’ouvre à sa douceur. Commençons par le vivre entre nous, avec Jésus pour maître et Seigneur. « Devenez mes disciples dit Jésus, car je suis doux et humble de cœur. » Mère Fabienne, prieure

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales