Bénédictines de Sainte Bathilde

Goutte de collyre 20 : Remise en question

vendredi 1er avril 2011

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.
ps 22

Tu répands le parfum sur ma tête

Parfum de l’onction qui consacre David,
boue qui ouvre les yeux de l’aveugle de naissance…
remise en question pour tous !

Et quelle question : sommes-nous aveugles ?
Il ne suffit pas de répondre oui ou non, aujourd’hui, au cœur du Carême, temps de grâce pour tous ceux qui désirent connaître la Lumière, et marcher à sa suite pour trouver le bonheur, la vie éternelle.
Il ne suffit pas de dire oui ou non, mais il faut chercher de quelle cécité nous souffrons pour trouver le remède, la boue de Siloé qui nous ouvrira les yeux !

Une goutte de boue de Siloé pour découvrir :

- que nous ne voyons pas notre voisin comme un frère
- que nous ne voyons pas les besoins de nos frères
- que nous ne voyons pas plus loin que le bout de nos désirs égoïstes
- que nous ne voyons pas la profondeur de la vie qui nous est confiée
- que nous ne voyons pas l’amour qui nous enveloppe
- que nous ne voyons pas la soif et la faim des hommes, nos frères…

Une goutte de boue de Siloé pour ouvrir les yeux :

- à la beauté d’un sourire
- à la grandeur d’un don sans retour
- à l’attention d’une mère pour son enfant
- à la disponibilité de tel médecin
- au partage dans la misère
- à l’effort pour se mettre debout et repartir
- à la joie de la foi vécue par les plus démunis qui comptent sur notre Sauveur !

Une goutte de Siloé, une goutte de remise en question pour être remis en forme !

De Madagascar, elle vous arrive tout droit et se veut goutte de communion dans l’espérance de voir, de voir comme le Christ voit, de voir comme le Père voit, de voir en fils, en fille, en frère, en sœur !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales