Bénédictines de Sainte Bathilde

Goutte de collyre 39 : l’universalité !

samedi 13 août 2011

Que ton visage s’illumine
et ton chemin sera connu sur la terre,
ton salut, parmi toutes les nations
ps 66

Sur la terre, parmi toutes les nations…

La fiole de collyre s’est remplie de gouttes d’universalité, ce vendredi matin, en allant à la messe à Vinh Duc, au Vietnam… le long de la route pour atteindre l’Eglise, quelques 15mn de méditation, dans la nuit, au clair d’étoiles, il est 4h… les mots du psaumes montent chargés de tous ces visages rencontrés, illuminés de la foi vivante qui ne peut que me toucher ! Sur toute la terre, parmi toutes les nations, la terre tout entière l’adore… du matin au soir et du soir au matin ! Un seul cœur ouvert à la Présence et le monde porte le Présent ! Un seul cœur qui adore et le monde porte l’adoration… Un seul cœur qui reconnaît son Seigneur et son Dieu, et toutes les nations sont dans l’espérance d’un jour nouveau !

Sur la terre, parmi toutes les nations…

Expérience de cette universalité de la foi, du salut qui peut être nôtre, là où nous sommes. Une église pleine à craquer… plus de 700 personnes à 4h15 pour prier, et participer à l’Eucharistie de 4h30, voilà la terre qui adore et nos visages s’illuminent de la bonté de Dieu, de sa tendresse, de sa présence là ! En tout lieu, en tout temps, il se donne, Parole et Pain à manger… Amour et pardon à laisser s’incarner…
Tous tournés vers l’Unique, en ce lieu, ouverts à la grâce pour que la grâce germe sur toute la terre ! Voilà, au secret de la nuit, l’universalité vécue et semée.

Sur la terre, parmi toutes les nations…

Une goutte de cette universalité dans chaque œil, au lever, une à midi et une au couchant du soleil, pour que nous vivions heureux sur la terre, ensemble, sûrs de l’amour universel de notre Dieu qui désire que tous soient un, que tous soient Tout en Lui ! Dès maintenant, cette universalité porte du fruit dans le regard qui ose rencontrer le regard de l’autre différent, dans la parole qui ose se confronter à la parole de l’autre différent, dans la manière de faire qui ose se laisser déranger par la manière de faire de l’autre différent… universalité qui dit accueil des diversités dans une convergence qui est conversion !

Frère universel, Sœur universelle…
portons dans le vase fragile de notre humanité, l’universalité de l’amour de notre Dieu,
adorons et aimons !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales