Bénédictines de Sainte Bathilde

Goutte de collyre 54 : le repos !

samedi 19 novembre 2011

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.
Ps 22

Il me fait reposer.

La belle solennité du Christ Roi de l’univers ne nous dit peut-être plus grand chose... et pourtant, elle vient clôre l’année liturgique et nous apporter le repos !

Quel repos ?
La Parole que Dieu nous adresse en ces jours est promesse de vie, promesse d’amour, promesse de victoire. Là jaillit la source du repos en Dieu ! Le coeur ouvert, transpercé du Fils, cloué en Croix laisse couler la vie, l’amour, la victoire !

Rien d’éclatant, pas de diamant si ce n’est des clous, pas de manteau si ce n’est celui de la dérision, pas de couronne si ce n’est celle d’épines...
- Jésus, Roi humilié,
- Jésus, Roi crucifié,
- Jésus, Roi transpercé,

Rien d’éclatant, mais dans la nuit, un bâton se dresse : lieu du repos !
Rien d’éclatant, mais dans le dernier souffle du Bien Aimé, sur la Croix : l’abandon !
Rien d’éclatant, mais dans le coeur ouvert par la lance : un fleuve de vie !

Quel repos pour nous ?
Celui du coeur qui sait que la vie a vaincu la mort,
celui du coeur qui attend dans la nuit, le jour se lever,
celui du coeur qui se laisse traverser par le souffle du Vivant !
celui du coeur qui consent à l’aujourd’hui sans étoile et sans vent...
celui du coeur qui se fait jumeau du bon laron pour crier...

Christ, Roi de l’univers, souviens-toi de nous,
Quand tu viendras dans ton royaume !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales