Bénédictines de Sainte Bathilde

Goutte de collyre B 25 : la réjouissance !

samedi 26 mai 2012

Gloire au Seigneur, à tout jamais !
Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !
Que mon poème lui soit agréable,
moi, je me réjouis dans le Seigneur !
Ps 103

Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !
moi, je me réjouis dans le Seigneur !

En ce jour de Pentecôte, l’Esprit emplit la Maison "Humanité" !
Quelle réjouissance pour Dieu !
Quelle réjouissance pour l’homme !

Le ciel nouveau, la terre nouvelle et l’homme nouveau sont là, convoqués par Dieu qui se réjouit de son oeuvre !

- Comment ne pas nous laisser éblouir par la création renouvelée ?
- Comment ne pas nous laisser émerveiller par le ciel ainsi déchiré ?
- Comment ne pas nous laisser immobiliser par la terre ainsi revivifiée ?
- Comment ne pas nous laisser réjouir par l’homme enfin habité ?

Un ciel nouveau ? Oui, avec une goutte de réjouissance que Dieu vit en se penchant vers la terre !
Une terre nouvelle ? Oui, avec une goutte de réjouissance que l’homme acccueille dans ses yeux malades en les levant vers le ciel !
Un coeur nouveau ? Oui, avec deux gouttes de réjouissance que Dieu donne en offrant l’Esprit du Fils assis à sa droite, portant les marques de la passion !

L’homme nouveau est bien celui de la Création, "homme et femme, il les créa " " à son image et selon sa ressemblance"... Les voilà, sur le seuil de la communion, à la porte du coeur de Dieu, récapitulés dans le Fils, descendu aux enfers, monté au ciel, assis à la droite du Père, donnant l’Esprit !

Et voilà, que l’homme gisant aux enfers,
peut monter vers le Père,
est invité à s’asseoir à la table de la Trinité
pour devenir fils dans le Fils... et se réjouir de tout !

Réjouissance de Dieu ! Réjouissance de l’homme !
Invitation ouverte à la table des Noces... Pour un nouveau départ !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales