Bénédictines de Sainte Bathilde

Goutte de collyre B 37 : bon sens !

samedi 6 octobre 2012

Heureux es-tu ! A toi, le bonheur !
Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
Ps 127

Heureux es-tu ! A toi, le bonheur !

Pouvons-nous entendre ces lectures de l’Ecriture sans nous laisser interpeller tant par leur clarté que par leur actualité et surtout par leur impétuosité ?!
Oui, impétuosité est bien le mot... La Parole nous invite au bonheur, bonheur qui traverse la Bonne Nouvelle, bonheur qui est semé à la création du monde par une séparation de tous les éléments les uns d’avec les autres, du ciel et de la terre, de la terre et de l’eau, des arbres et des herbes, des oiseaux du ciel et des bêtes sauvages, de l’homme et de la femme !

Impétuosité de la différenciation à nous donnée ! Comment l’accueillons-nous pour qu’elle devienne bénédiction ?

batik sr Beata Impétuosité de la promesse de bonheur comme lancée au vent d’une parole qui passe, mais l’amour de Dieu ne passe pas ! L’amour de Dieu prend racine, justement dans la foi en l’homme créé à son image et à sa ressemblance, homme et femme, il les créa !

Impétuosité d’une révélation à nous confiée ! Accueillir le donné de la vie comme DON d’un Tout Autre est notre chemin de bonheur. Qui n’est heureux de donner, qui n’est heureux de recevoir ?
Alors pourquoi toute cette tension pour nous donner à nous-mêmes, pour recevoir de nous-mêmes alors que le bon sens nous apprend à recevoir des autres et à donner aux autres ?

Une goutte de bon sens pour reconnaître la joie de recevoir,
Une goutte de bon sens pour nous réjouir de la joie de donner...
Deux gouttes de bon sens à mettre sans modération, alors nous nous retrouverons autour de la table, celle de l’Eucharistie pour offrir à pleines mains le fruit du travail des hommes et des femmes en quête de vrai bonheur !

Heureux les invités au festin des Noces de l’Agneau !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales