Bénédictines de Sainte Bathilde

L’HABIT MONASTIQUE

Signification de la ceinture dans l’habit monastique

LA CEINTURE

I - Ancien Testament

1/ La ceinture est un signe de pudeur Adam et Eve dès qu’ils prennent conscience de leur nudité, se font des ceintures en feuilles de figuier : ce pagne végétal cache leur sexe dont la vue les trouble (Gn 3, 7)

2/ La ceinture fait partie de la tenue de voyage Au moment de leur départ précipité pour l’Exode, les Hébreux reçoivent l’ordre de manger l’agneau pascal « les reins ceints » (x 12,11) prêts pour ce long itinéraire de quarante ans qui les amènera en Terre promise.

3/ La ceinture est un signe de pénitence Les pénitents de l’A T se serrent les reins d’un sac et d’une corde : c’est le cas de Judas Maccabée (2 M 10, 25). Jérémie invite le peuple à en faire autant (Jr 4,8 et 6,26), Joël aussi (Jl 1,8 et 13). C’est déjà le signe auquel les messagers du roi Ochozias reconnaissent le prophète Elie : « il portait une ceinture de peau autour des reins. » (2 R 1,8). C’est aussi le vêtement de Jean-Baptiste : « un vêtement de poils de chameau et un pagne de peau autour des reins » (Mt 3,4).

4/ La ceinture est un signe de force L’auteur du livre des Proverbes en décrivant la femme exemplaire dit qu’ « elle ceint vigoureusement ses reins » (Pr 31,17) et le Psalmiste remercie Dieu : « Tu m’as ceint de force pour le combat » (Ps 18,40). Dieu dénoue le ceinturon des rois et des guerriers pour les affaiblir et les punir (Jb 12,18 et 21 ; Is 45,1).

5/ La ceinture est une parure « Une fiancée oublie-t-elle sa ceinture ? » demande Jérémie (Jr 2,32), parure précieuse qui rehausse la taille et séduit le futur époux, parure, aussi, au sens spirituel : « Justice est le pagne de ses reins ; Loyauté la ceinture de ses hanches. » (Is 11,5).

6/ La ceinture peut être une punition, un carcan « Que la malédiction soit un vêtement qui l’enveloppe, une ceinture qui l’enserre constamment ! »(Ps 109, 19).

II- Nouveau Testament

1/ La ceinture fait partie de la tenue de service Elle symbolise la vigilance : le Christ prescrit à ses disciples : « que vos reins soient ceints et vos lampes allumées. Soyez semblables à des gens qui attendent leur maître à son retour de noces. » (Lc 12, 35).

2/ La ceinture est un signe de force spirituelle « Ceignez les reins de votre esprit » (1 P 1,13) « Tenez bon, les reins ceints de vérité » (Ep 6,14). Quand Paul, montant à Jérusalem, fait étape à Césarée, « un prophète du nom d’Agabus, prenant la ceinture de Paul, s’en lia les pieds et les mains en disant : « voici ce que dit l’Esprit Saint : l’homme auquel appartient cette ceinture, les Juifs le lieront comme ceci à Jérusalem et ils le livreront aux mains des païens. » (Ac 21, 10-11). La ceinture de Paul est employée par le prophète comme signe de sa prochaine captivité.

3/ La ceinture est le signe de l’emprise de Dieu Jésus ressuscité prédit à Pierre : « quand tu étais jeune, tu mettais toi-même ta ceinture et tu allais où tu voulais, quand tu seras devenu vieux tu étendras les mains, un autre te mettra ta ceinture et te mènera où tu ne voudrais pas »(Jn 21, 18)

- signification de la ceinture

- sens théologique

- sens pratique

horaire matin soir
lundi 8h 18
 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales