Bénédictines de Sainte Bathilde

La prière continuelle

jeudi 29 juin 2006

A Vanves « Voici donc le premier degré d’humilité : se remettant toujours devant les yeux la crainte de Dieu, il consiste à fuir toute négligence et à se rappeler sans cesse tout ce que Dieu a commandé. » RB 7, 10
C’est avec ces mots de Benoît que peut se définir pour nous la prière continuelle : vivre en présence de Dieu et le chercher sans cesse avec une vigilance toujours vive.

« Quoique vous fassiez que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus Christ. » recommande saint Paul.

C’est le cœur tourné vers Dieu, qui respire Dieu, qui est prière continuelle, quoique nous fassions.
La prière continuelle est ce que recherchent les personnes saisies par Dieu : Comment ne pas perdre l’union à Dieu ? Comment demeurer en sa présence ? Comment ne pas quitter Dieu ? Comment vivre avec Dieu, en Dieu, pour Dieu et en même temps dans ce monde, pour ce monde ? Bien des questions qui viennent quand on commence à se mettre à l’écoute de la Parole, à l’écoute de la Présence. Trop vite, nous croyons que la vie nous disperse, que nous n’avons pas le temps pour prier.

A Martigné La prière continuelle est question de cœur. Où est mon cœur ? Avec qui ? Comment ?
La prière continuelle est offerte à tous les enfants de Dieu, à tous ceux qui désirent vivre du souffle de Dieu.
La prière continuelle est attention à cette présence en nous, à ce compagnon qui nous devance en notre vie, qui nous rejoint sur notre chemin.

La prière continuelle devient alors murmure incessant de l’Ami de l’Epoux vers ce Dieu Trine et Un, Celui dont on cherche sans fin le nom, le Nom qui sauve.

 
© 2019 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales